Le visage de ce lundi 23 décembre 2019, c’est Benjamin

🎙 Alors Benjamin, qui es-tu ?

Que fais-tu chez Les P’tites Fées Bleues-Soins à domicile ? Depuis combien de temps travailles-tu chez LPFBS ?

J’ai bientôt 28 ans, ce 31 décembre en fait, pas d’enfants.

Je suis infirmier indépendant chez LPFBS depuis septembre 2016 maintenant.

Pour la petite histoire, je me suis fais une belle entorse 2 jours avant de commencer mon contrat à l’époque, j’ai donc commencé avec 1 mois de retard !

Je travaille principalement sur la tournée de Rixensart, 6 jours /7, tous les weekends. Je me repose les mardis.

Et d’après ce que je vois, je fais bien rire ma tournée de patients 😊

 

 

🎙Qu’est-ce qui t’a donné envie de travailler chez nous ? de devenir infirmier ?

Par où commencer ?

Il faut savoir que j’ai longtemps hésité à faire ingénieur du son, j’adore la musique !

Je joue de la guitare instrumentale depuis mes 15 ans. J’aime beaucoup le Rock Blues, le Jazz, le Rock progressif… je compose aussi. Je joue surtout seul en fait, et c’est un petit regret ; je ne trouve pas de personnes aussi motivées que moi pour jouer dans le même sens que moi.

 

 

Donc pourquoi infirmier ? un peu « à cause » (ou grâce) à mes parents. Pour eux, infirmier = assurance d’avoir du travail.

Et puis c’est un métier qui pouvait m’apporter une certaine reconnaissance que j’attendais à l’époque.

J’avoue que j’ai un peu commencé tête baissée dans ce domaine.

Quand j’avais  16 ans, j’ai fait avec un ami un bénévolat chez Altéo, on partait en vacances avec des seniors et des personnes handicapées. J’ai embarqué sans vraiment savoir dans quoi je me lançais, et j’ai adoré !!

Après cette expérience, je me suis dit pourquoi pas ? j’avais découvert un métier qui pouvait me passionner. J’adorais le contact avec les gens, et j’avais une reconnaissance dans le travail qui était valorisante.

En rhéto, j’ai fait un stage d’une semaine dans le service de réanimation d’une cousine à Erasme, puis une autre semaine dans les soins à domicile.

Et enfin après le bac, j’ai fait un stage en santé communautaire.

Toutes ces expériences m’ont vraiment ouvert les yeux sur ce que je voulais faire.

 

 

Et pourquoi les soins à domicile ?

Parce que je suis un peu un loup solitaire. Pour moi, travailler dans l’univers hospitalier et côtoyer les mêmes personnes tous les jours plusieurs heures d’affilée, c’était impensable. C’est comme ça que les soins à domicile sont devenus une évidence.

Entre chaque patient, je peux me poser et me retrouver avec moi-même, écouter la musique que je compose (et la critiquer et entendre où je peux l’améliorer). Cela me permet d’être toujours au top pour chaque patient. Si une situation a été plus difficile, j’entre dans ma voiture, je souffle un coup, et je suis de nouveau au top pour mon patient suivant.

Je crois que quand j’ai commencé chez LPFBS, Loïc m’a fait un cadeau avec ma tournée.

J’ai travaillé 2 ans à la Croix Jaune et Blanche comme infirmier volant, je ne regrette absolument pas, c’était une superbe expérience, très enrichissante. Les jours ne se ressemblaient pas, et c’était très sportif, et ça m’a clairement sorti de ma zone de confort. Je passais d’une commune à l’autre de Bruxelles, je courais dans tous les sens.

Et tous les jours, on avait des stagiaires avec nous, c’est comme ça que j’ai rencontré Modeste, j’en garde un super souvenir.

J’adore ce que je fais chez LPFBS, j’adore ma tournée et mes patients. Ils sont tous différents, et leurs expériences, leur contact sont très enrichissants.

J’adore mon métier, on ne cesse de s’émerveiller.

 

 

🎙3 qualités qui te définissent bien ?

On peut dire que je suis très interactif avec mes associés. Je suis très disponible pour eux. J’aime dépanner les gens.

Je suis très à l’écoute, et très (trop) sensible à ce qui pourrait arriver à mes patients.

Et j’aime rencontrer les patients que je soigne, pour moi c’est l’essence du soin à domicile.

 

 

🎙As-tu une anecdote à nous raconter ?

J’en ai 2 qui me viennent principalement…

La première est une patiente à Rixensart, elle a perdu l’usage de son bras gauche après un AVC. Et à travers cela, elle un une envie de continuer à vivre impressionnante.

Dixit ma patiente : « en 5 minutes, j’ai pris 20 ans d’âge ». Et elle ne se décourage pas. Elle mène un combat inspirant, elle fait tout pour que cet accident soit un moteur.

Elle est un peu comme un manager, quand j’ai un coup de mou, elle le voit tout de suite, et elle me rebooste. Elle est très forte pour voir et faire ressortir le meilleur dans chaque personne.

 

Ma 2ème patiente m’a donné une belle leçon de vie et de résilience.

Elle est atteinte d’un cancer, c’est donc un combat au quotidien pour elle aussi.

Elle est partie un jour à Bruges, et c’est installée à une terrasse sur la place pour y boire une bière.

Et malgré son cancer, elle était tellement bien, sereine, elle avait passé une superbe journée. Elle s’est dit en regardant les gens et sirotant sa bière « c’est ça la vie ».

J’ai repensé à elle en allant moi aussi à Bruges un jour, et j’ai compris ce qu’elle avait ressenti..

 

 

🙏Merci Benjamin pour ce superbe témoignage et bon anniversaire !

 #lesptitesféesbleuessoinsàdomicile #soinsàdomicile #visagedulundi  #BW #brabantwallon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *