Un petit coup de mou durant l’hiver… n’oubliez pas votre vitamine D !

Chaque année, les saisons d’automne et d’hiver sont liées à un syndrome de dépression saisonnière. Celle-ci toucherait jusqu’à 10% de la population. Mais pourquoi ?

👉 Une carence en vitamine D serait la raison principale.

Durant l’hiver, la luminosité diminue (ainsi que la présence des UVB du soleil), et la capacité de notre corps à fabriquer de la vitamine D s’en voit diminuée elle aussi. ☀️

 

💡 Les symptômes de cette dépression saisonnière peuvent comprendre : 

  • fatigue avec baisse d’énergie
  • perte d’intérêt pour les activités qui en avaient autrefois
  • irritabilité
  • difficulté à se concentrer
  • besoin exagéré de sommeil
  • appétence pour le sucré (pour augmenter le niveau de sérotonine)

👉  C’est pourquoi il est recommandé, d’octobre à mars, de prendre des compléments de vitamines D à raison de minimum 1500UI/jour (de préférence le soir pour mieux l’assimiler) pour un adulte non carencé (A adapter si homme, femme, femme enceinte, carence).

On parlera de carence lorsque notre niveau de vit D dans l’organisme est en dessous de 50.

 

👉N’hésitez pas également à sortir, faire du sport, vous réveiller avec un stimulateur d’aube (pour vous réveiller plus naturellement et de façon moins agressive), utiliser des huiles essentielles (telles que le lavandin ou agrumes), consommer des oméga-3 en suffisance (pour bien nourrir votre cerveau), consommer des légumes verts (pour la vit B9 qui favorise la production de sérotonine), et enfin reposer votre esprit à travers la méditation

 

 

❗️❗️❗️N’hésitez pas à demander plus d’informations à votre 👨‍⚕️ médecin 👩‍⚕️, il reste votre premier référent, pour un bon bilan santé, comme pour un dosage adapté à vos besoins. ❗️❗️❗️

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *