La grippe et la gastro à nos portes

La grippe et la gastro frappent depuis plusieurs semaines. 😷
Venant de France, ces 2 virus touchent aujourd’hui toutes les tranches d’âge dans notre pays, sans pour autant parler réellement d’épidémies.. 🧐😕
 
💡 Quelques conseils pour prévenir et au besoin pour soigner :
👉 Bien se laver les mains avant de cuisiner, avant de manger, après avoir t aux toilettes ou après avoir changé un nourrisson.
👉 Éviter de participer à la préparation des repas si vous êtes malade et contagieux(se).
👉 Éviter le partage des verres et couverts à table.
 
⚠️ Une attention plus particulière doit être apportée aux personnes âgées et aux plus jeunes enfants afin d’éviter tout risque de déshydratation en cas de gastro-entérite.
 
➡️ En cas de doutes, veillez à contacter votre médecin traitant ou pédiatre.
 
 

Épidémies de bronchiolites, comment prévenir ?

D’octobre à mars, les cas de bronchites et bronchiolites sévissent dans nos régions, avec un pic vers novembre-décembre : près de 30% des enfants de moins de 24 mois sont touchés chaque année.

 

Qu’est-ce que la bronchiolite aiguë du nourrisson ?

Il s’agit d’une infection virale respiratoire épidémique, débutant principalement par un rhume avec d’importants écoulements nasaux, des éternuements, une toux plutôt sèche, de la fièvre légère et un refus de manger. Souvent, on dirait que le bébé « ronronne » en respirant.

Dans 2 à 3% des cas, l’infection respiratoire est plus importante et l’hospitalisation s’avère alors nécessaire. C’est pourquoi il s’agit d’une infection à bien tenir à l’œil chez nos tout-petits.

La période d’incubation est habituellement de 2 à 8 jours, et l’élimination du virus dure en général 8 jours. Cependant les symptômes peuvent perdurer pendant une période allant jusqu’à 4 semaines, avec un syndrome du « bébé siffleur ».

Des traitements en allopathie, comme en homéopathie ou encore en aromathérapie, sont alors indiqués par votre médecin généraliste ou votre pédiatre pour soigner votre enfant.

Pour aider votre enfant à désencombrer les voies respiratoires, il est parfois conseillé de suivre quelques séances de kiné respiratoire. Les techniques utilisées à ce jour sont beaucoup plus douces qu’il y a quelques années, et s’apparentent plus à un doux massage accompagnant la respiration naturelle de votre enfant.

À nouveau, votre médecin ou pédiatre vous donnera la marche à suivre si cela s’avère nécessaire.

 

Comment prévenir ?

Il est important de ne pas enfermer votre enfant dans une bulle stérile, sortir lui permet de stimuler son immunité et d’oxygéner ses cellules afin d’aider ses anticorps à combattre les virus qu’il côtoie au quotidien.

Il est en revanche important d’aider bébé à ne pas être en contact constant avec ces microbes.

Les premiers réflexes vont être de toujours bien se laver les mains, et surtout si on vient de l’extérieur, avant de prendre le bébé. En cas de rhumes ou de bronchites dans le milieu d’accueil, les vêtements seront changés et lavés quotidiennement, car les microbes ont une vie de 6-7h sur les vêtements.

Il est indispensable également de bien aérer la maison.

Il est également très important pour stimuler son système immunitaire de bien donner la Vitamine D quotidiennement à votre enfant. Si votre enfant prend un complexe vitaminé contenant du zinc, arrêtez-le le temps de l’infection, et reprenez-le 8 jours après la fin de celle-ci.